Eveil culturel “A petits pas, prenons notre temps”

L’éveil culturel des enfants de 18 mois à 6 ans

“Eveiller la curiosité des tout petits, les sensibiliser dès le plus jeune âge aux arts et à la culture, la ville de Cenon et ses partenaires s’y emploient depuis plus de 20 ans à travers la manifestation “A petits pas”. Le projet, coordonnée par Les Francas de la Gironde, est l’exemple d’un partenariat riche et fructueux dans lequel s’investit plus d’une dizaine de structures de la petite enfance : écoles maternelles (A. Fournier, L. Gambetta, C. Perrault, A. Daudet), crèches familiales et collectives (Les Renardeaux, La Cigogne), micro-crèches (Tromboline, Foulbazar), RAM, ITEP Bellefonds, La Parenthèque et le Centre Social et Socioculturel La Colline, ALSH (La Ré d’Eau, Triboulet), multi-accueils (La Colline, Dolto).”

“De nombreux mois de préparation sont préalables à la réussite du grand final programmé le vendredi 1er juin 2012 de 17h à 20h à l’ALSH La Ré d’Eau. “A petits pas” est une expérience d’échanges et de partage entres enfants, professionnels du monde de l’enfant, artistes, parents et familles. De septembre à décembre, se définit le choix de la thématique et se dessine le contenu des interventions. Pour l’année 2011/2012, le fil rouge est “A petits pas…Prenons notre temps“, thème choisit en résonance avec le Prix Littéraire jeunesse “Au fil du temps”.”

Nada, première artiste en résidence

“Cette année, pour la première fois, le projet accueille une artiste en résidence. Nada, artiste peintre et plasticienne, transmet et joue avec le jeune public, au sein des différentes structures partenaires. Elle définit ses axes d’intervention en partenariat avec les professionnels, de manière à faire vivre les projets de chacun lors des temps d’ateliers mobiles de février à mars 2012. Nada invite les jeunes pousses à explorer le temps et la nature en utilisant le courant artisitique du Land’Art, et à les mettre en scène sous forme de réalisations plastiques, de jeux de société, etc. Après ce premier temps d’atelier, Nada s’est installée en avril et mai 2012 à l’ALSH La Ré d’Eau, lieu de sa résidence artistique, où elle accueille les enfants de toutes les structures partenaires en vue de la réalisation d’une œuvre collective et poétique de Land’Art. Apprendre à prendre le temps de grandir, de rêver, de créer, privilégier la démarche créative qui donne forme à l’imaginaire ont été les maîtres mots de Nada et de tous les partenaires pour faire vivre ce projet à la faveur des enfants et de leurs envies.”